Z-i-G-Z-a-G

8 questions pour Everyday Practice


EP_profile

Chers visiteurs,

« News from there » est une rubrique qui rassemble l’ensemble des interviews des designers étrangers que j’ai rencontrés ou que j’aurais l’occasion de rencontrer. Chaque interview s’articule autour de huit questions, dont deux récurrentes: quel est votre designer favori? Que pensez-vous des designers actuels de votre pays?
J’espère que vous apprécierez cette rubrique, autant que j’ai apprécié de discuter avec eux de leurs points de vus, car ces interview sont avant tout des rencontres, au cours desquelles j’ai découvert de multiples horizons culturels.

Bien à vous.

Lucile

PS: Je suis actuellement en Corée du Sud à Séoul, où j’effectue un stage de trois mois dans l’institut de typographie d’Ahn Sang Soo: PaTi. Jusqu’à fin novembre, je publierais donc exclusivement des interviews de designers coréens. En espérant que la lecture de leurs interviews sera une découverte pour vous aussi! Je vous propose pour cette première semaine, de découvrir le collectif Everyday Practice.

Cliquez sur « suite » pour lire l’interview !


EVERYDAY PRACTICE

I met Kim Eojin, Kwon Joonho, and Han Kyunghee of Everyday Pratice in their Seoul studio. Kim Kyungchul was missing, but they spoke for him.
J’ai rencontré les graphistes Kim Eojin, Kwon Joonho et Han Kyunghee du studio Everyday Practice dans leur studio à Séoul. Kim Kyungchul n’était pas présent mais ils ont répondu aux questions pour lui.

Where did you do your studies?
Où avez vous étudiez?

At Chung-Ang University, we met there.
A l’université de Chung-Ang où nous nous sommes rencontrés.

what is the role of each one of you in your team?
Quel est le rôle de chacun au sein de votre équipe?

Joonho works on general graphic projects and more specifically for books and posters. Eojin is on editorial design, types and visual identities. Kyungchul’s work is in the domain of web site design and moving images. Kyunghee who has been in our studio for four months, supports us in all our tasks.
Kwon travaille sur le graphisme général de tous nos projets. mais aussi beaucoup pour les projets de livres et d’affiches. Kim E. s’occupe surtout des projets éditoriaux, de la typographie et des identités visuelles. Kim K. s’occupe de toute la partie Web et images en mouvement. Han qui travaille avec nous depuis quatre mois nous aide dans tous nos projets.

What do you prefer to work on?
Que préférez-vous faire dans votre travail?

We first like book designing. Not really just book design, we try to enjoy all matters we deal with.
Nous aimons beaucoup faire des livres. Mais pas seulement, nous essayons de nous amuser à chaque projet.

Where do you find your inspiration?
Où trouvez-vous votre inspiration?

We named our studio « Everyday Practice » because our best inspiration comes from daily life.
We don’t think that taking our inspiration from other graphic designers’s work is the best way, because it’s hard not to copy their styles, we don’t want to do that.
Nous avons appelé notre studio « Everyday Practice » parce que notre principale inspiration c’est la vie de tous les jours. Nous ne pensons pas que nous inspirer des travaux d’autres graphistes est la meilleure solution, car c’est difficile de d’éviter de copier le « style », ce n’est pas ce que l’on souhaite faire.

Is Seoul a good place to work in graphic design?
Séoul est-il un bon endroit pour travailler dans le graphisme?

No, because you can’t make a good living out of graphic design in Seoul. In London graphic designers have good wages. Here, very few people know what graphic design is. Clients often ask us to design something, but their eye is not used to graphic design. Moreover if they think we have to use white color because they like it, then we have to use white color.
Nous ne pensons pas, car le graphisme est très mal rémunéré ici. Par exemple à Londres, un graphiste sera deux fois mieux payé qu’ici. En Corée, peu de gens savent ce qu’est un graphiste en fait. Souvent, les clients nous proposent de travailler sur des projets, mais leur oeil n’est pas habitué au graphisme. Pourtant, si ils pensent que nous devons utiliser du blanc parce qu’ils pensent que c’est une bonne idée, nous devons le faire.

When you do a poster, what’s your priority? The priority you never give up with any client?
Lorsque vous faites une affiche, quelle est votre priorité? Quelle priorité vous ne laisseriez jamais tomber avec aucun client?

The most important element for a poster is the same for us as for all of the other graphic designers, it isTypes. Precisely typography grids, it depends on how a poster is going to be used and why. But generally, we don’t like our posters to show a representation of their subject. Let me explain: when we are working on a poster for an exhibition, we don’t like our poster to look like an exhibition poster. For example we don’t take an element from the exhibition to compose a poster with it, we prefer to work on what the exhibition is supposed to represent, on ideas.
Pour nous comme pour beaucoup de graphistes, l’élément le plus important lorsque l’on fait une affiche c’est la typographie. Plus précisément le travail autour de la grille typographique, qui dépend de la façon dont va être utilisée l’affiche et dans quel cadre. Mais de manière générale nous n’aimons pas que nos affiches fassent directement allusion à leur sujet. Je m’explique: par exemple lorsque nous travaillons sur une affiche pour une exposition, nous n’aimons pas qu’elle ressemble à une affiche pour une exposition. Par exemple nous ne travaillerions pas avec un élément qui ferait parti de l’exposition, nous préférons imaginer une affiche qui retranscrirait la thématique de l’exposition.

Who is your favorite graphic designer?
Quel est votre graphiste favori?

Kim Eojin: Jan Tschichold and Park Woo Hyuk.
Kwon Joonho: Why not my associates
Han Kyunghee: Joseph Muller Brockman

What do you think about actual korean graphic design?
Que pensez-vous du graphisme coréen actuel?

Most of the time, Korean graphic designers work after Dutch style for their own work. A lot of them use that style with sans serif types, they copy that from copies. I tried to use serif typefaces at college and many designers criticized me. But it’s changing, korean designers are developing their own style.
De manière générale, le graphisme coréen s’inspire du style allemand pour en faire leur marque de fabrique. Beaucoup de graphistes coréens utilisent des caractères sans-sérifs, et ils copient des copies du style allemand. J’ai moi même essayé d’utiliser des caractères avec empâtement lorsque j’étudiais à l’université, et beaucoup de graphistes critiquaient ce choix. Mais cette tendance est en train d’évoluer, et nous sommes en train de développer notre propre patte graphique.

IMG_0011

Studio Everyday Practice, Séoul – Corée du sud. © Lucile Béal

Plus d’informations sur Everyday Practice: http://everyday-practice.com

Share Button

Rubrique: News from there | Commenter




Laissez un commentaire